Aller directement au contenu
Numérique.ca

Pluie d'études au sujet des moteurs

Les outils de recherche représentent un marché juteux qui intéresse de plus en plus de monde. Il est donc logique que de plus en plus d'études sortent à leur sujet. Voici une revue de détail des dernières sorties :

Celle d'Hitwise, aux Etats-Unis, nous fournit les chiffres suivants :
- Le trafic de Google, Yahoo! Search et MSN Search représente 5,5% du trafic web global aux Etats-Unis.
- De août 2003 à avril 2004, Google a connu une croissance de 30,9%. Celle de Yahoo!, sur la même période, était de 2,4% alors que MSN perdait 15,4%.
- Les internautes qui utilisent MSN Search le font plutôt dans les catégories Shopping, petites annonces, business et finance ainsi que pour les voyages.
- Google et Yahoo! attirent plus, pour leur part, les internautes intéressés par l'éducation, l'actualité et le divertissement.
- les outils de recherche thématiques (spécialisés dans un domaine précis) connaissent une croissance très forte.
http://www.hitwise.com/

L'étude d'Enquiro s'est penchée sur le comportement des utilisateurs par rapport aux pages de résultat des moteurs :
- Les utilisateurs "découpent" la page en plusieurs zones : les liens sponsorisés, les liens "organiques" (issus de l'index du moteur), eux même divisés en deux zones : ceux qui apparaissent sans "scroller" et ceux qui sont "en dessous de la ligne de flottaison".
- Ils savent, le plus souvent, la différence entre "liens sponsorisés" et "liens organiques" et vont directement aux liens qui les intéressent.
- Quatre type d'utilisateurs ont été identifiés : les "Scan And Clickers", qui regardent les trois ou quatre premiers liens puis cliquent rapidement sur l'un d'entre eux s'il leur semble intéressant, les "Two Step Scanners", qui font un premier "scan" rapide des résultats, puis un second plus approfondi, les "Deliberate Researchers" qui lisent de façon précise titres et descriptifs proposés avant de faire leur choix et les "1-2-3 Searchers", qui lisent les résultats proposés les uns après les autres.
- Une recherche peut contenir 5 ou 6 requêtes et mettre l'internaute en interaction avec 15 à 20 sites.
- 68% des internautes-tests ont indiqué qu'ils utilisent le Web pour la préparation de leurs achats, mais 41% seulement achètent en ligne.
http://www.enquiro.com/research.asp

Une étude de Comscore indique que les Canadiens utilisent plus les moteurs de recherche que les Américains. En effet, selon ce sondage, 85% des internautes canadiens interrogés ont effectué dernièrement une recherche sur un moteur contre seulement (sic) 73% des américains.
http://www.comscore.com/press/release.asp?press=458

Enfin, l'étude d'iProspect, intitulée "Search Engine User Attitudes Survey Results", nous fournit les indications suivantes :
- 56% des internautes utilisent les moteurs au moins une fois par jour, dont 21% effectuent au moins 4 recherches quotidiennes.
- 57% utilisent toujours le même moteur, 30,7% utilisent une "short list" de moteurs, seulement 13% choisissant le moteur en fonction de la recherche à effectuer.
- Evidemment, Google est le moteur favori avec 66% des suffrages, suivi par Yahoo! avec 55% et MSN (54%).
- 26% des sondés refont une requête s'ils n'ont pas trouvé de résultat pertinent dans les deux premières pages de résultat.
- 49% utilisent des barres d'outils pour effectuer des recherches, et majoritairement celle de Yahoo! (22%).
- Les utilisateurs de Google estiment que les liens "organiques" sont plus pertinents que les liens sponsorisés, alors que la tendance s'inverse chez les habitués de MSN.
http://www.iprospect.com/about/free-sem-information.htm

Sources : WebProNews, SearchEngineWatch, Search Engine Journal, SearchEngineWatch