Aller directement au contenu
Numérique.ca

La fin des annuaires est-elle annoncée ?

Les annuaires généralistes de sites web ont-ils encore un avenir ? la question est récurrente depuis peu mais mérite qu'on s'y attarde... En effet, il y a encore quelques mois de cela, il existait de nombreux annuaires, conçus, gérés et maintenus par des documentalistes, notamment en France. On peut citer ceux de l'Open Directory, de Yahoo! France, d'AOL.FR, de Nomade, de Lycos, de MSN France, le Guide de Voila et bien d'autres. Aujourd'hui, qu'en est-il ?

- L'annuaire de Nomade, l'un des plus anciens, a été quasiment abandonné parmi les premiers. Il ne semble plus maintenu depuis de longs mois.

- Celui d'AOL.FR devrait subir le même sort dans les semaines qui viennent, selon nos sources, suite notamment au plan social que connaît le portail.

- Dernière victime : depuis que MSN Search a lancé sa technologie "moteur" en France, l'annuaire utilisé jusque là (et maintenu par la société \Textuel\La Mine) semble avoir disparu de ses pages. Sa fin semble également annoncée...

- Le Blog du logiciel PRWeaver indiquait également, il y a quelques jours de cela, que la fonction de recherche sur l'annuaire avait disparu du site italien de Yahoo!. Elle semble cependant être réapparue depuis. Mais le système de soumission payante a été arrêté par Yahoo! (tout comme sur Lycos) sur son outil de recherche l'année dernière et l'annuaire a peu à peu quasiment disparu de la page d'accueil du portail français...

- Quant aux annuaires de Voila et de Lycos ils sont bien peu mis en avant dans les résultats de recherche et génèrent un trafic quasi nul sur les sites web qu'ils référencent.

- Finalement, seul l'Open Directory semble aujourd'hui tirer son épingle de jeu. Mais n'est-ce pas en grande partie dô au fait que Google l'utilise commee annuaire ? Google qui a, d'ailleurs, retiré les desciptions issues de Dmoz de ses liens-résultats...

Force est de constater que les moteurs de recherche ont, petit à petit, "grignoté" les parts de marché des annuaires et que ceux-ci se retrouvent avec de bien faibles miettes de trafic aujourd'hui. Est-ce la fin des annuaires ? Ce serait bien triste car ce type d'outil apporte certainement une pertinence humaine parfois indispensable et qui manque souvent aux moteurs de recherche, qui pêchent parfois par trop d'automatisation. Espérons que l'avenir nous permettra d'espérer que les annuaires reviennent sur le devant de la scène... La thématisation et la régionalisation seront-elles leurs voies de secours ?

http://fr.dir.yahoo.com/directory/
http://guide.voila.fr/
http://www.lycos.fr/dir/
http://www.dmoz.org/
http://recherche.aol.fr/
http://www.nomade.tiscali.fr/

Source : Abondance