Aller directement au contenu
Numérique.ca

Ask.com : licenciements et fin du moteur "à la Google"...

Les craintes évoquées hier ici-même pour Ask.com étaient réelles... Son nouveau CEO, Jim Safka, vient d'annoncer deux orientations importantes du moteur de recherche pour les mois à venir. Tout d'abord, 40 licenciements, soit 8% de ses effectifs (sans préciser encore quels postes et pays seraient touchés). Mais également une nouvelle stratégie autour du moteur de recherche, autour de la réponse aux questions en langage naturel, qui était son premier métier lors de sa création, abandonnant ainsi la compétition contre les majors du "search" que sont Google, Yahoo! et Live Search. Selon Jim Safka, l'une des cibles du futur Ask.com pourrait être "les femmes de 30 ans cherchant des informations sur la santé et les loisirs"... Un moteur de niches en quelque sorte... Gary Price, l'un des derniers embauchés chez Ask.com, fait partie des employés sur le départ. Comme les rumeurs l'annonçaient en début de semaine, il se pourrait bien que, dès cette année, les résultats de recherche et les liens sponsorisés sur Ask.com soient fournis par Google. Encore un autre acteur du domaine des moteurs qui disparaît... A quand la relève ?