Aller directement au contenu
Numérique.ca

La carte d'affaires démystifiée

La carte d'affaires démystifiée

Carte d'affaires

Aujourd'hui, un circuit intégré comprend entre 100 millions et un milliard de transistors qui contiennent un milliard de bits d'information soit environ 100 000 pages de textes! Impressionnant, n'est-ce pas? Pourtant, certains entrepreneurs sont capables d'exploits tout aussi spectaculaires comme inclure, sur leur carte d'affaires, une quantité phénoménale d'information. Le but étant, ici, de battre le record du plus grand nombre de mots au pouce carré.

La carte d'affaires n'est pas un dépliant publicitaire

Première caractéristique d'une carte d'affaires réussie: la lisibilité. Sa fonction première est de renseigner. Dans un premier temps, il faut indiquer la raison sociale de l'entreprise, prénom et nom, fonction ainsi que les coordonnées (incluant votre courriel et l'adresse de votre site Web). Pour des informations additionnelles comme vos services, je suggère d'utiliser le verso de la carte. Cependant, n'oubliez jamais que la fonction première de votre carte d'affaires est de garder contact avec votre clientèle afin que celle-ci puisse communiquer avec vous rapidement. Une police d'au moins 7 points est recommandée. Il faut éviter les excès de couleurs; la modération a bien meilleur goût, comme dirait l'autre. Méfiez-vous des lettres de couleur comme le jaune par exemple. Pour une meilleure visibilité, il est important d'utiliser des couleurs contrastantes. Si vous possédez une charte graphique, vos cartes devraient s'en inspirer. Enfin, à moins d'avis contraire, évitez d'ajouter votre photo.

Carte d'affaires

Utilisez un format approprié

La taille de votre carte est capitale. Plusieurs types de formats sont en vogue en ce moment. Soyez vigilant, car malgré leurs originalités, ceux-ci s'insèrent difficilement dans un portefeuille ou un porte-carte. Le format le plus pertinent demeure malgré tout le 2 po x 3,5 po, soit le même format qu'une carte bancaire. Une carte plus grande causera de l'urticaire aux habitués qui, à défaut de maîtriser l'art de l'origami, se feront un malin plaisir à tailler en pièces votre chef-d'oeuvre. Dernier point : la sélection du papier. Un papier couché, mat ou brillant, d'au moins douze points est un bon choix. Pour épater la galerie, quatorze, seize et même dix-huit points donneront une image professionnelle à votre entreprise.