Aller directement au contenu
Numérique.ca

60% des grandes firmes américaines ont été hackées dans le cloud

60% des grandes firmes américaines ont été hackées dans le cloud

Selon les chercheurs chez Proofpoint (une entreprise spécialisée en sécurité), des pirates auraient réussi à se connecter à des comptes dans le cloud plus de 400 000 fois depuis le début de 2019. Parmi les victimes de ces attaques réussies, nous retrouvons 60% des grandes firmes américaines du Fortune 500, ce qui démontre que même les entreprises avec d'énormes budgets de sécurité peuvent être victimes de piratage.

Les grosses entreprises ne sont pas les seules victimes

En 2014, des centaines de photos privées sauvegardées sur iCloud par de nombreuses célébrités avaient été dévoilées au grand public. La même année, 40 Go de données confidentielles avaient été volées chez Sony. Il est clair que le cloud sont des cibles de choix pour les pirates, et ce, malgré tous les efforts implantés pour les sécuriser.

Devons-nous arrêter d'utiliser le cloud?

Pas nécessairement! Comme tout système informatique, le cloud peut être (et a été) piraté. Cela ne veut pas dire que vous devez absolument cesser de l'utiliser, car le risque de piratage est présent partout, tant dans le cloud que sur votre réseau interne ou votre ordinateur personnel. Vous devez donc être conscients que le cloud n'est pas sans failles et faire attention de ne pas mettre des données trop confidentielles dedans. 

Gardez en tête que le cloud pourrait être représenté comme étant un ordinateur que l'une de vos connaissances vous autorise à utiliser. Seriez-vous à l'aise de sauvegarder vos fichiers sur l'ordinateur de votre voisin? Si la réponse est non, il y a de bonnes chances que vous ne devriez pas les mettre sur le cloud.

<
/ 383
>