Aller directement au contenu
Numérique.ca

Rédaction Web

Le rédacteur Web n'est pas qu'une personne qui « écrit bien ». L'écriture des textes pour Internet se pense maintenant en termes de « création de contenus » et sa lecture est multisensorielle : elle inclut des textes, mais également des images, du son et de l'interaction entre le site Web et son utilisateur. Ce dernier recherche une expérience optimale, un site qui répond exactement à ses besoins.

Le but du rédacteur Web : améliorer l'indexation de votre site, y attirer des lecteurs, prolonger leur visite en optimisant leur expérience, et ce, pour qu'ils deviennent vos clients. Il faut donc bien les connaître!

La rédaction SEO

Avant tout, la rédaction Web vise à bien indexer votre site sur les moteurs de recherche. Elle s'effectue donc de pair avec le SEO (search engine optimisation). Vous voulez autant de visibilité que les utilisateurs veulent vous trouver! Des analyses se font donc sur différents plans, tous interreliés :

  • Social : niveau d'éducation, proximité psychoaffective liée aux besoins du lecteur cible;
  • Spatio-temporel : géolocalisation du lecteur cible, actualité;
  • Sémantique : contenus pertinents et de qualité;
  • Lexical : définition et utilisation appropriée des mots-clés et du champ lexical lié au sujet.

Le rédacteur Web verra ainsi à créer des contenus significatifs pour sa cible et de qualité (augmentant sa notoriété sur les moteurs de recherche) et à les structurer en fonction des mots-clés et du champ lexical, tout en prenant soin d'écrire de façon naturelle et agréable à lire pour l'humain.

Les comportements de lecture

Trois types de lecteurs visiteront votre site Web : ceux qui quitteront après 10 secondes, ceux qui y passeront 2 à 3 minutes, et ceux qui y navigueront finalement pendant 10 à 20 minutes. Il est impossible de faire en sorte que tout visiteur y passe 20 minutes; mais si l'information y est bien organisée, que le texte est aéré et le message simplifié, le nombre de lecteurs fuyants sera assurément réduit.

Une analyse neurosensorielle a démontré que le balayage visuel de lecture numérique s'effectue en forme de F, comme il est illustré ci-dessous :

Lecture en F

Source : Balayage visuel de lecture en F illustré avec la carte de chaleur / Jakob Nielsen's Alertbox : F-Shaped Pattern For Reading Web Content (www.nngroup.com/articles/f-shaped-pattern-reading-web-content/)

Il existe donc une hiérarchisation à appliquer au contenu textuel d'un site Web afin que l'utilisateur trouve d'entrée de jeu l'information qu'il recherche et qu'ainsi il poursuive sa lecture. C'est l'objectif principal que vise le rédacteur Web.

Une structure efficace

La structuration du contenu Web se fait de manière bien précise si l'on veut prolonger la durée des visites sur un site Internet. Il s'agit en effet du modèle de la pyramide inversée :

Structure du contenu Web

  • Le titre est court, vise directement la cible et est rédigé pour le référencement;
  • Le chapô résume le propos du site, mais de façon à accrocher le lecteur, pour qu'il poursuive sa lecture;
  • Le premier paragraphe répond aux 5W : le lecteur trouve déjà les informations principales;
  • Le deuxième paragraphe répond au Combien? et au Pourquoi?, si cela est nécessaire;
  • Les paragraphes suivants traitent le sujet plus en détails, apportent de l'information complémentaire, pour les plus tenaces.

Si l'on réussit à accrocher le lecteur à l'aide du titre et du chapô, il prolongera sa visite et les chances qu'il devienne un client augmenteront de beaucoup!

Le rédacteur Web tiendra également compte du design adaptatif (responsive design) pour que la navigation se fasse aisément sur les différentes plateformes (ordinateur, tablette, téléphone cellulaire).

L'interaction : une expérience participative

Pour optimiser l'expérience de l'utilisateur, il est également important de l'inciter à participer. On pense donc à insérer certains éléments clés, tels :

  • Des appels à l'action (CTA) : boutons « m'inscrire », « contactez-nous », « appeler », « acheter », « ajouter au panier d'achat », etc.;
  • Des icônes de partage sur les médias sociaux (Facebook, Instagram, Pinterest, Twitter, etc.);
  • Une zone « commentaires »;
  • Une vidéo en complément au texte;
  • Des hyperliens vers des ressources externes complémentaires (partenaires).
  • Etc.

Toutes ces composantes facilitent, humanisent et dynamisent cette fameuse expérience utilisateur. On fait appel aux sens, on suscite une émotion chez le lecteur et on le dirige dans ses actions. Ce qui est bon pour lui est aussi bon pour vous : cela contribue à augmenter votre clientèle, votre visibilité et votre notoriété.

<
/ 353
>